samedi 8 décembre 2018

Fairtrade relève de 20% son prix minimum au cacaoculteur

Fairtrade International vient d'annoncer le relèvement de son prix minimum garanti pour les producteurs de cacao. Il passe de 2000 dollars la tonne à 2400 dollars. La prime de développement est également rehaussée de 20%. Elle sera de 240 dollars la tonne au lieu de 200. Quant au cacao bio Fairtrade, son prix sera supérieur de 300 dollars au prix du marché ou au prix minimum du commerce équitable.

Ces augmentations font suite à l'échec constaté par l'organisation elle-même : 77% des producteurs certifiés Fairtrade ne gagnent pas plus que le seuil de pauvreté.*

Le nouveau prix minimum Fairtrade (un prix FOB) équivaudrait à un prix bord-champ d'environ 1 600 USD en Côte d'Ivoire et reste inférieur aux Prix de Référence pour un Revenu Vital (Fairtrade Living Income Reference Prices - LIRF) fixés par Fairtrade à 2 668 dollars la tonne de cacao en Côte d'Ivoire ou à 2 300 dollars au Ghana. Ces LIRF sont basés sur ce que la "Living Income Community of Practice" d'ISEAL Alliance a estimé nécessaire pour couvrir les frais de base d'un ménage moyen de cacaoculteur en nourriture, pour le logement, les vêtements, les soins de santé, l’éducation et une petite provision pour les urgences.


*Pour en savoir plus sur les raisons de ce revers et sur quelques pistes pour améliorer l'éthique dans le secteur, lisez l'article du TDC : "Le commerce équitable peine à sortir les producteurs de cacao de la pauvreté en Côte d’Ivoire."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire